village vertical



programme : 20 logements collectifs, mise en application du permis d'innover

lieu : lot a4b, zac canal europe, évry-courcouronnes

maîtrise d'ouvrage : nexity

aménageur : grand paris aménagement

maîtrise d’œuvre : hub architectes mandataire (t.dantec, r.masson, m.piéjak), avec gmgb, éco+construire, zefco

surface/coût travaux : 1768 m2 sdp / 2,2 M € ht

performance environnementale : rt 2012-20%, biosourcé niveau 1

statut : appel à manifestation d'intérêt lauréat 2018, mission complète, études en cours

 

Quelle alternative aux pavillons pour limiter l'étalement urbain? Le village vertical a pour ambition de réinventer l’habitat collectif, en intégrant l’échelle et les qualités de l’habitat individuel dans une structure dense et flexible. Le concept, sélectionné par Grand Paris Aménagement dans le cadre de la mise en application du permis d'innover, est expérimenté à Evry-Courcouronnes.

 

La mise à distance de chacun des logements ouvre à des espaces intermédiaires en plus. Conçus comme des espaces tampons bioclimatiques, les intervalles entre logements éloignent et réunissent à la fois. En confort d’hiver, la compacité de l’enveloppe thermique minimise les déperditions. En confort d’été, la fragmentation du bâti favorise la ventilation naturelle abondante. La densité est aérée.

 

Du plus public au plus intime, ces interstices hiérarchisent l'intensité de la vie en commun: Un large palier, éclairé naturellement et ouvert sur toute la hauteur; une loggia d'accès (ou « genkan ») offrant une pièce en plus pour le logement; un balcon filant prolongeant les espaces du séjour. Ces intervalles graduées entre sphères publique et privée permettent aux habitants de vivre positivement le caractère collectif de l'habitat.